27-28 SEPTEMBRE 2016

WorldPensionSummit Africa Special

La seule plate-forme pour et par des Professionnels de Pension, échangeant des connaissances et des idées innovatrices sur la sécurisation de la provision de pension suffisante. 

plus sur Africa Special







Son Excellence Chief Olusegun Obasanjo GCFR

Son Excellence Chief Olusegun Obasanjo GCFR

Général de l’armée nigérianeen retraite et ancien Chef d’Etat de la République Fédérale du Nigeria | Nigeria

Son Excellence Chief Olusegun Obasanjo GCFR est Général de l’armée nigériane en retraite et ancien Chef d’Etat de la République Fédérale du Nigeria. Avec le retour à la démocratie en 1999, il est élu Président et fait deux mandats. Il a une reconnaissance au niveau mondial à cause de ses réussites dans les domaines socio-économique et politique au Nigeria.

Il a commencé ses  études à Baptist Boys High School à Abeokuta de 1952 à 1956 et après il s’est inscrit dans l’armée nigériane en Mars 1958 après avoir travaillé comme enseignant. Sa première formation formelle dans l’armée était à la Regular Officers Special Training School à Teshi au Ghana et plus tard à Mons Officers Cadet School, Aldershot, en Angleterre (1958-1959). Il a aussi fait la formation à la Royal College of Military Engineering, Chattam, en Angleterre; Indian Defence Studies; Indian Army School of Engineering, Poona et Royal Defence Studies à Londres  entre autres institutions militaires qui a fait des formations.

Comme soldat, Chief Obasanjo a occupé plusieurs postes de commandement telle sa participation dans la force de maintien de la paix des Nations Unies au Congo RDC. Mais le moment excellent de sa carrière militaire était en 1969 quand il a pris le commandement de la 3ème Commando de la marine et lancé l’opération «Tail Wind » qui a libéré et restauré de la paix durant la guerre Nigériano-biafraise

Après la guerre en 1970, Chief obasanjo a fait formation des hauts cadres militaires à Britain’s College of Defence Studies et de son retour au pays en 1974 comme brigadier, il est nommé le commissaire fédéral chargé des services de travaux et de logements. Sur la base de son dévouement au service, le 29 Juillet 1975, il est nommé le chef d’Etat Major du quartier général à Lagos. En 1976, a contrecœur il devient le chef d’Etat après l’assassinat du Général Murtala Muhammed.   C’est ainsi qu’il a résolument poursuivi l’idée de remettre, d’une manière volontaire, le pouvoir à un gouvernement démocratiquement élu le 1er Octobre 1979. Il devient le premier chef d’état africain de remettre d’une manière volontaire le pouvoir à un gouvernement démocratiquement élu et par conséquent il a du respect pour cela.

Après avoir été chef d’état militaire, il devient fermier prospère et écrivain. Il publie plusieurs ouvrages parmi lesquels sont les suivants qui sont « African Bestsellers »; My command, Africa in perspective, Africa embattled, Africa through the eyes of a patriot et tout récemment My watch. Ses engagement n’ont pas le dissuadés d’offrir des services aux besoins nationaux et internationaux.  

Chief Obasanjo était élu président civil du Nigeria en 1999 au cours d’une période qu’il a présidé des grandes reformes dans plusieurs domaines de la vie nationale. Parmi les reformes se trouve la reforme du secteur de retraite au Nigeria qui a donné naissance au régime de retraite contributif en 2004. Il est considéré par beaucoup comme le père de la reforme de la pension au Nigeria. A la fin de son deuxième mandat en 2007, il continue à jouer un rôle important à la régénération et le repositionnement de l’Union Africaine. Il soutient toujours l’approfondissement et l’élargissement de la coopération régionale à travers la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest CEDEAO et la coprospérité de la Zone Alliance qui rassemble les pays suivant : le Bénin, le Ghana, le Nigeria et le Togo.

Chief Obasanjo était également impliqué dans les efforts à la médiation internationale en Namibie, en Angola, en Afrique du Sud, en Mozambique et au Burundi. En 2008, le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki-Moon l’a nommé Envoyé spécial à la région des grands lacs. Il fait alors partie des efforts à la médiation en cours dans la République Démocratique du Congo RDC.

Obasanjo est membre du club de Madrid, une organisation indépendante internationale sans but lucratif créée pour la promotion de la démocratie et du changement dans la communauté internationale. Les membres comprennent plus de 100 anciens présidents qui étaient démocratiquement élu et les premiers ministres de plus de 60 pays. Il est également membre de l’Africa Progress Panel (APP), un groupe de dix personnes distinguées qui fait plaidoyer au plus haut niveau pour le développement équitable et durable.

Chief Obasanjo est excellent panafricaniste et auteur renommé qui a affecté plusieurs vies non seulement des Nigérians mais aussi des africains d’autres nationalités. 

Back to speakers